Chose promise, chose due, en tant que membre du cercle de l'alphabet japonais, je rends la copie de ma robe E le jour de la rentrée.

La voici :

RobeECecile

Avec moi dedans :

RobeEmoi

Comme il s'agit d'une robe de rentrée, j'ai voulu accentuer le côté tablier d'écolier avec un passepoil gris à l'encolure et aux poches. Cela permet en outre de les mettre un peu en valeur car avec l'imprimé, on ne les voit pas beaucoup.

RobeE2

RobeEcol

Au niveau des modifs de patron : j'ai élargi un peu le bas des manches car j'avais bien compris d'après les commentaires de celles qui l'avaient faite qu'elles risquaient de serrer.

Selon les conseils de mon homme, j'ai aussi creusé les côtés.

J'ai adoré faire les plis creux.

Vous la trouvez comment ?

Et comme le tissu s'y prêtait, un satin de coton, voici ce que j'ai fait à mon homme :

cravatte

A partir d'une vieille cravate que j'ai dépecée.

Voici la moche :

Photo_001

Ce n'était pas la pire que j'aie trouvée mais la doublure allait bien avec le tissu de ma nouvelle.

Voici des photos du carnage :

Photo_002

J'ai récupéré les doublures et le "corps" de la cravate.

J'ai bien étalée cette dernière en 2 parties sur l'envers du tissu, et j'ai fait le tracé, cravate ouverte d'abord puis avec les plis refermés.

Photo_003

Ensuite j'ai repassé les plis de ma nouvelle cravate en suivant ceux de la vieille. Toute la réussite dépend de ce repassage.

Puis j'ai cousu de la même façon que j'avais trouvé la vieille mais à la main car à la machine, il aurait fallu la retourner et j'en avais pas très envie.

Et voilà, Monsieur ne pourra pas dire que je ne pense pas à lui.