Nous voici de retour après 15 jours passés aux confins de l'Ardèche et la Haute-Loire, à 1344m d'altitude.

Au programme : de belles balades dans ce paysage verdoyant

DSCF9897

DSCF9913

DSCF9924

DSCF9978

DSCF9961

De vieilles pierres comme nous les aimons (ici le Puy-En-Velay),

Sans_titre_1

Des vaches à ne plus savoir où regarder.

Qu'y a-t-il de créatif là-dedans ? Évidemment, comme la plupart d'entre nous, j'avais emporté mes sacs de tricot et broderie pour savourer à l'abri les quelques heures pluvieuses ou les débuts de matinées frisquets (jusqu'à 5° ! Dur pour mon petit cœur provençal...).

J'ai également passé un bon moment à m'extasier sur les dentellières et le dentellier vus au Puy-En-Velay. Dans mon enthousiasme, je n'ai pris aucune photo.

Enfin, non loin d'où nous séjournions, un atelier "Découverte du boutis" était proposé. Je me suis inscrite et voici mes tout-débuts :

DSCF0060

Bien sûr, je montrerai ça une fois terminé bien encadré et tout et tout.

Ce n'est pas fini et là j'ai un gros coup de pub à faire. Sur les plateaux de Haute Ardèche, il y a des moutons.

DSCF9938

Mais pas seulement des moutons à viande. Vous voyez où je veux en venir ? Lorsque j'ai découvert que non loin de "chez nous", il y avait une petite entreprise de développement local, Ardelaine, qui exploite la laine et commercialise des vêtements mais aussi de la vraie laine à tricoter, je n'ai plus eu qu'une envie : rendre une petite visite. Ça tombe bien, il y a aussi un musée de la laine. Du vrai bonheur.

Et voici ce que j'ai ramené : de la belle laine bien mousseuse de beaux moutons ardéchois qui sent encore légèrement le suit. J'ai même eu droit à un petit nuancier avec de vrais échantillons, comme chez "Bergère".

DSCF0057

Vous pensez que la vraie belle laine, ça doit être forcément hors de prix ? Je vais vous donner un ordre d'idée : 3,80 euros l'écheveau de 100 g, soit 275 m pour des aiguilles 3,5. Ca laisse rêveuse, non ? Si vous aussi vous souhaitez tricoter l'authentique, inutile de vous rendre à St Pierreville (enfin si vous insistez vraiment, c'est beau mais la route est galère) car ils vendent aussi en ligne (dans ces conditions, l'écheveau passe à 4 euros mais c'est toujours pas la mer à boire). Et, cerise sur le gâteau, ils se déplacent tout le long de l'année sur une bonne partie de la France et même la Belgique. Ainsi, l'écheveau repasse à 3,80 euros et pas besoin de payer les frais d'envoi en prenant toutefois la précaution de passer commande avant leur passage. Pour tout savoir, c'est sur le site Ardelaine : du 100 % laine, 100 % made in Ardèche, 100 % altermondialiste (et même 100% anti La Drog !).

Ah ! Et pour finir, allez faire un tour chez une de mes cyberpotes Chic Choc et Charme qui offre 2 magnifiques cadeaux (ouh là là ! Qu'est-ce qu'ils se sont appliqués son marsouin de mari et elle !) pour fêter les 2 ans de son blog :

houuse_de_coussin__1