Vous voulez savoir pourquoi l'activité tourne au ralenti sur ce blog ? Pourquoi je bloque sur la couture et préfère me lover dans mon fauteuil aux 1ers rayons de soleil ?
Il y a quelques semaines (voire quelques mois), au hasard de mes errances virtuelles et bien que n'en ayant pas forcément besoin, je suis tombée amoureuse de la forme de ce manteau. J'ai commandé le patron et me suis mise en quête de laine bouillie à prix abordable. C'est chez Eurotissus que j'ai trouvé mon bonheur : 10 € le mètre la jolie laine bouillie de qualité et 1,50 € le beau bouton bijou. Seul hic, je n'avais pas vu que celle-ci ne faisait 1,30 m de large et vu l'ampleur, 3 mètres n'ont pas suffi. Donc recommande, reattente, un peu de découragement, l'idée au passage de coudre un col en fausse fourrure (MT) et voilà :

Sans_titre_1

Sans_titre_2

Sans_titre_3
Une petite invitée surprise !

DSCF0562

Les surpiqûres des poches, des carrés et des bordures sont en fil argent.
Pas particulièrement difficile à coudre, surtout lorsqu'on se passe de doublure mais toutes ces grandes longueurs, je trouve ça désagréable à travailler. La laine bouillie est très confortable à porter, chaude et élastique comme du jersey.

Avant de l'entreprendre, j'avais prévu une petite robe assortie :

Sans_titre_2

Robe issue du livre référencé Pochee volume 8 chez les JCA, tissu graphique en jersey épais du marché (1 € et en plus il est doux).

Et voici ce que j'ai trouvé dans ma boîte aux lettres :

DSCF0593

Une superbe housse de coussin gagnée chez "Du côté de chez Marcel". Tout à fait dans les couleurs de la maison, il nuancera le côté trop féminin de la déco avec son petit air rétro. Bref, j'adooooore.