Avant de partir à la mer, c'est-à-dire il y a 15 jours, Anaëlle avait besoin de petites robes légères, faciles à enfiler que je comptais lui faire avec "les moyens du bord".

 

I / La Ravissante girly

Au printemps, je m'étais laissée tenter par une parure de drap à fleurs, hyper girly pour sa chambre rose, d'un des catalogues de VPC les plus connus de France. Le drap-housse, la housse de couette y était moins chers que s'il avait fallu acheter du tissu pour les faire. Sauf que la housse d'oreiller, elle, n'était pas concernée par la promo et était donc au même prix que la housse de couette. J'ai donc préféré le drap plat assorti, ai mis de côté la dimension qui servirait de "dos" au futur dessus de lit en patchwork que je lui ferai un jour et confectionné la taie d'oreiller personalisée suivante :

DSC09520

Pour en revenir à l'histoire de la robe, vous l'aurez compris, j'avais suffisamment de chutes pour les associer à un tissu uni et en faire une "Ravissante" de Her Little World :

 

DSC09459

Ravissante allongée de 20 cm.

DSC09453

DSC09456

Et il me reste encore des chutes pour le fameux patchwork sur lequel je ferais mieux de me pencher sérieusement avant qu'elle ne passe au style gothique.

 

II / La bohème blanche

Il y a 6 ans, j'ai eu un coup de foudre pour une jupe blanche élastiquée que je n'ai pas pris la peine d'essayer. Une fois sur moi, elle ne rendait vraiment pas, je ne sais pas pourquoi. En rangeant mon placard, elle m'est réapparue. Je l'ai essayé telle que, mise en robe, à Anaëlle. Un grand "Wahou" collectif a été poussé par l'assemblée (Mr, elle et moi, c'est dire !). Après quelques ajustements maison, la voilà portée :

DSC09513

DSC09517

Sur les plis creux, des broderies machine en fils argentée. Une robe de princesse, quoi.

DSC09518

Et en plus, elle tourne.

 

DSC09497

Pour les vacances, c'était au Barcarès. Pas simplement pour trouver le soleil, ça, on l'a déjà depuis des mois mais pour l'air iodé et la vue sur l'horizon.