Pour affronter notre ennemi public local, le mistral, ma Chérie avait besoin d'être équipée. Dans son école, comme certainement d'autre maternelles, les écharpes sont interdites. Il faut donc ruser pour couvrir intégralement cette petite tête, surtout lorsqu'on a oublié le bonnet crocheté l'année dernière chez sa mamie, à quelques centaines de kilomètres.

C'est donc avec quelques restes d´acrylique et de laine fantaisie que j'ai réalisé ce petit duo col / bonnet. J´ai trouvé le modèle du col tricoté là, chez Garnstudio. Quand au bonnet, pour gagner du temps, j'ai preferé le crochet, laine en double et un essayage sur le modèle à tous les rangs. 

IMG_0082

Les minuscules points blancs sont des petits flocons car la photos a été prise il y a 15 jours.

IMG_0083

Vous remarquerez au passage la mangeoire réalisée par Monsieur qui obtient un franc succès et nous amène entre autres de jolies mésanges que nous regardons bien protégés derrière la baie vitrée. 

Dans la rubrique urgence, il y a aussi cette petite manie de ne plus supporter les élastiques. Cela va aussi pour les culottes : bien que j'ai veillé à les choisir en fonction, cela ne va toujours pas. Je me suis donc attelée à la confections de 5 premières petites culottes dont le seul petit élastique, à la taille est très fin et cousu très lâche. J'avais déjà fait un prototype mais avec des élastiques à l'entrejambe, ça n'allait pas non plus. 

IMG_0088

Modèle chipé

IMG_0089

Une broderie discrète pour remplacer l'étiquette ( je ne vois dit même pas comment elle réagit si elle voit une étiquette derrière).

 

Enfin, le dernier de ses jeans achetés en vide-grenier à rendu l'âme. Dans mon dressing, un pauvre jean taille 38 se morfondait ayant compris qu'il ne finirait pas ses jours sur mes fesses. Retaillage en bas, sur les côtés et l'entrejambe. Et voilà pour finir la saison.

IMG_0093

IMG_0094

 Voilà que du vite fait, bien utile. J'aurais pu gagner encore du temps en allant acheter tout ça à la discounterie du coin. Mais lorsqu'on a des chutes, des bouts de laine, de vieilles fringues et que la MAC est stratégiquement placée au milieu des dressings et armoires, qu'il suffit de vider d'un côté pour remplir de l'autre, pourquoi ajouter de nouveaux objets made in China. Je recycle et j'aime ça.

Tiens, mais d'où vient ce petit pull tricoté ? D'ici. Et oui, figurez-vous que depuis 4 ans, cette petite robe lui colle au dos. Entre temps, c'est devenu une tunique puis un petit pull rikiki. Je pense que c'est sa dernière année.