Un jour sur mon marché, je tombe sur un jersey coton bien épais bleu marine partiellement rayé d'écru. Monsieur trouverait sympa de porter une marinière, j'en demande 2 mètres. Sauf que quand le vendeur commence à dérouler le rouleau, on se retrouve avec trous, défauts de tissage, etc. "Je vous fais la fin du rouleau, environ 10 mètres, à 5 euros, ça vous va ? Je demande à Fils aîné s'il veut une marinière comme son Pôpa ? Banco. 

Me voilà repartie avec un sac bien volumineux qui ne rentre pas dans l'armoire et prend la moitié de mon petit atelier de 1,50m2.

Un beau jour, je me décide. En quelques coups de surjeteuse, voici la marinière de mon fils aîné.

DSC00551 - copie

 Base de patron : Basalte de Grain de Couture hommes femmes, 2 tailles plus grande que celle préconisée pour ses mensurations, élargi au niveau du torse et des manches.

DSC00553 - copie

 Pour Monsieur, n'ayant pas de patron en XXL, je pars d'un de ses polos de rugby et je traficote un col. Je fais et refais les manches car je n'étais pas satisfaite de la concordance des manches au niveau des rayures et le col bien sûr. Traficotez du jersey, cela signifie qu'on aurait pu en faire 3 avec le temps perdu à découdre les coutures faites à la surjeteuse. 

DSC00549

 

Et voilà un joli duo, n'est-ce pas ? Un grand garçon de presque 17 ans qui accepte de porter du fait main, c'est déjà pas banal mais qui, en plus, veut bien s'habiller comme papa, extraordinaire, non ? Je vous rassure, il ressemble à n'importe quel ado rebel de son âge à part ça.

Voilà qui devrait vous aiguiller sur notre projet de prochaines vacances d'été.

Bon, du jersey marin, il m'en reste encore beaucoup.