Autant le dire tout de suite, Noël n'est pas ma période préférée. Il ne m'en faudrait pas beaucoup pour oublier de mettre tout en place pour honorer la tradition et surtout faire plaisir à mes bouts d'choux.
Donc achat du calendrier de l'avent par Mr Mari le 3 décembre. On pose vite fait quelques lentilles et un peu de blé sur un morceau de coton ce matin, condition sinequanone pour assurer la prospérité toute l'année (mince, la Ste Barbe, c'était hier !).  Manque plus qu'à décorer l'éternel sapin en plastoc ressorti du grenier comment ça je suis pas écolo ? Parce que vous trouvez qu'user jusqu'à la trame un sapin en plastique, acheté à une époque où tout le monde se fichait de l'écologie, plutôt que le balancer pour en acheter un vrai, c'est pas écolo ça ? Et puis, qui vous dit que d'ici qu'il n'ait plus la moindre aiguille, je ne trouverai pas une méga idée de recyclage ?

Bon, je sais, c'est bancal comme prépa. Toutefois, j'ai vu dans le cahier de vie de ma pépète que la Maternelle tiendrait un stand au marché de Noël du village, où seraient vendus des objets réalisés par les adultes de l'école et les parents d'élèves. Je cogite donc pour apporter ma petite contribution. Et c'est hier soir que l'idée a jailli. Pendant que Miss France se faisait élire, voici ce que j'ai réussi à produire, un peu à l'arrache :

DSC06818
Bien que je n'ai pas pris de photos pendant la réalisation (quand les idées fusent, je ne pense pas à ce genre de choses), j'explique en quelques mots comment j'ai fait :

Matériel :
- un petit cadre à décorer en bois brut sans vitre, avec un fond fixe
- de la peinture de votre choix pour le cadre (pour moi, acrylique blanche poncée et légèrement cirée)
- une chute de joli tissu
- un carré de lin ficelle plus grand que le cadre
- un carré de carton de la taille exacte de l'intérieur du cadre
- un reste de dentelle
- un tout petit peu de ouate et un carré de molleton
- de la colle de bricolage

J'ai d'abord collé une attache derrière le cadre avant de poncer et peindre le devant :

DSC06822


- On coupe un gabarit de coeur trouvé, puis on le reproduit sur le beau tissu que l'on coupe.

DSC06823


- On centre et épingle le coeur sur le carré de lin et l'on fait une couture au point de feston autour en laissant une petite ouverture pour insérer des petits bouts de ouate. Pour les veinardes qui comme moi ont une MAC qui effectue le point de feston, arrêter de coudre mais laisser le coeur en place, sur la machine. Insérer la ouate en s'aidant d'un crayon de façon uniforme, puis finir la couture.
- Là, c'est la partie un peu délicate du collage. Poser sur le carton le carré de molleton puis celui de lin. On colle les bords du lin sur le dos du carton puis, on dépose un peu de colle sur le fond du cadre et on fixe le carton sur ce dernier. Je recommande entre les étapes de collage de se laver régulièrement les mains pour ne pas faire de "plâtrasses". Comme le fond est fixe, on ne voit rien et ça fait net.
- Dernière étape : on coud la dentelle, un peu comme on peut sur les bords du lin.
C'est fini !
J'espère qu'il trouvera preneur le week-end prochain.